Le Monde se détache de mon univers

septembre 2020

Avec : Cassius Benham – Marie-Julie Bourgeois – Ismaël Joffroy Chandoutis – Jean Claracq – Auguste Contart – Raphaël Dallaporta – Clement Davenel – Sarah del Pino – Mathieu Flores – Camille Juthier –  Hyowon Lee – Tabitha Nikolai – Oscar Nodé-Langlois – Danila Tkachenko 

Les membres du collectif échelle réelle, créé par les étudiants du Master II Sciences et Techniques de l’Exposition de l’Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne, sont heureux.ses de présenter l’exposition Le monde se détache de mon univers. Organisée sous la direction de Madame Françoise Docquiert et en collaboration avec le photographe Raphaël Dallaporta. 

Empruntant son titre au poème « Ne plus partager » de Paul Éluard (Capitale de la douleur, 1926), l’exposition cherche à explorer la notion de futur et sa perception à l’échelle de l’individu à travers le travail de seize artistes, reconnus ou émergents, parmi lesquels des étudiants de l’École des Arts de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Dans un contexte global marqué par l’instabilité économique, l’urgence climatique et les dérives du progrès industriel, l’art s’est tourné, depuis le début des années 1990, vers la question de l’avenir de notre société tardo-capitaliste. Trente ans après, force est de constater que ces imaginaires, tournés vers des futurs lointains, ont été dominés par une vision essentiellement post-humaniste de notre société future.

Avec Le monde se détache de mon univers, nous avons souhaité porter notre attention à d’autres récits. En sortant de l’échelle macroscopique des questions du progrès et de l’Anthropocène, cette exposition témoigne du rapport que des enjeux tels que le progrès technique, les processus de production ou les évolutions sociales entretiennent avec la part d’intime en nous. L’espace de la galerie évoquera une habitation, lieu familier où le visiteur pourra projeter sa propre intimité et son propre lendemain, espéré ou redouté. La démarche de l’artiste Raphaël Dallaporta, lauréat du Prix Niépce 2019, se caractérise par un intérêt pour la sociologie et le travail scientifique. Son travail nous confronte au temps présent, tout en portant en lui les traces de notre passé ainsi que l’éclosion de futurs possibles. Artiste invité à concevoir l’exposition en collaboration avec les étudiants, son oeuvre Autoportrait (2018) établit d’emblée l’idée d’introspection, tout en évoquant un sentiment d’anticipation commun à toutes les œuvres présentées ici. 

Collectif échelle réelle / étudiants du Master 2 « Sciences et techniques de l’exposition » de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – promotion 2019 – 2020 :

Anastasia Bensoussan, Laure Bensoussan, Isaac Bouchama, Chloé Dupont, Fanny Fernandez, Alexandre Finkelsztajn, Léia Fouquet, Armande Gallet, Virna Gvero, Uyen Hoang, Audrey Hulin, Yuko Ikegami, Jay Levent, Jade Mahrour, Elisa Monteillet, Anna Priot, Marina Radishevskaia, Flavio Rugarli et Hyekyung Yu. 

Horaires – Open Hours

Semaine / Weekdays : 15h – 19h

Weekend: Fermé /Closed

Adresse – Adress

47 rue des Bergers

75015 Paris

Metro : Lourmel (M8)  Javel (M10) Ballard (T3a)